Jean-René Loubat
Jean-René LOUBAT, psychosociologue, docteur en sciences humaines, est consultant et formateur libéral auprès des institutions sanitaires, sociales et médico-sociales.

Il a été enseignant aux Facultés Catholiques de Lyon, conseiller pédagogique à l'INFIP, chargé de cours en Sciences de l'Éducation (Lyon II), conseiller technique au CREAI Rhône-Alpes, formateur à l'Institut de Formation des Cadres de Santé de l'Hôpital du Vinatier de Lyon, conférencier en Sciences Sociales à l'École de Management de Lyon, ainsi que dans diverses écoles de travail social.

Il a produit de nombreux ouvrages personnels, comme Élaborer son projet d'établissement, Penser le management, etc. et contribué à divers ouvrages collectifs. Il écrit également des ouvrages d’aventures pour la jeunesse.

  Dernière parution

Motiver les équipes en travail social .
Auteurs : Jean-René Loubat, François Charleux, paru en mai 2017, 175 pages, Éditions ESF

+ d'info

Accompagner le changement des institutions & des hommes
ouvrages collectifs
 Normes et normalisation en travail social

Sous la direction de Vincent Meyer ; auteurs : C. Bonah, J. Briens, M. Chauvière, J.-Y. Dartiguenave, P. Delor, D. Fablet, C. Falgas, A.-M. Helvétius, M. Lapeyre, M. Legros, J.-R. Loubat, V. Lowy, V. Meyer, D. Pené, J.-P. Rault, D. Rolin paru en 2010, 178 pages, GEPSo, Bordeaux, Les Études Hospitalières.
Pour le commander : Les Études Hospitalières : 253-255 cours du Maréchal Gallieni – 33000 BORDEAUX – TEL : 05 56 98 85 79 – www.leh.fr - info@leh.fr

Pour une posture critique entre responsabilité, résistance et créativité.
Dans l’environnement néolibéral de ce début de XXIe siècle, l’évaluation s’est étendue à tous les domaines de l’activité humaine. Ainsi, dans le travail social se déploie, de proche en proche, un « prêt-à-évaluer » qui réussirait même l’exploit de s’adapter, par ses logiciels et référentiels, à la réalité du quotidien des établissements ou services, et à la complexité des situations sociales de leurs usagers. Dans ce marché de l’évaluation en proie à une profusion de critères quantitatifs, et face aux logiques de performance, comment prévenir le risque de « normer » l’engagement des professionnels et de « normaliser » leurs pratiques ? Dans une approche à la fois critique et constructive, les contributions réunies par le Comité scientifique de l’éthique, des pratiques professionnelles et de l’évaluation du GEPSo analysent ces notions et abordent cette question dans une perspective interdisciplinaire privilégiant toujours un partage d’expériences et ceci avec deux dimensions éminemment complémentaires : celle des dispositifs institutionnels, qui doivent plus que jamais répondre au besoin croissant de solidarité dans notre société, et celle des pratiques professionnelles, qui ne peuvent se concevoir que dans l’intérêt de l’usager.

Prix = 42 Euros

Retour