Jean-René Loubat
Jean-René LOUBAT, psychosociologue, docteur en sciences humaines, est consultant et formateur libéral auprès des institutions sanitaires, sociales et médico-sociales, Président d’honneur du think tank Parcours & Innovations..

Il a été enseignant aux Facultés Catholiques de Lyon, conseiller pédagogique à l'INFIP, chargé de cours en Sciences de l'Éducation (Lyon II), conseiller technique au CREAI Rhône-Alpes, formateur à l'Institut de Formation des Cadres de Santé de l'Hôpital du Vinatier de Lyon, conférencier en Sciences Sociales à l'École de Management de Lyon, ainsi que dans diverses écoles de travail social.

Il a produit de nombreux ouvrages personnels, comme Élaborer son projet d'établissement, Penser le management, etc. et contribué à divers ouvrages collectifs. Il écrit également des ouvrages d’aventures pour la jeunesse.

  Dernière parution

Diriger un établissement...
Sous la direction de Marcel JEAGER, Juillet 2018, 1272 pages, Dunod.

+ d'info

Accompagner le changement des institutions & des hommes
Dernières réflexions

« Coordinateur de parcours : la fonction pivot des dispositifs sociaux et médico-sociaux de demain. »

(Article paru dans Les Cahiers de l’Actif, n°504-507, mai/août 2018)

Le vocable de coordinateur peut-il être victime de son succès ? On pourrait le penser si l’on se base sur la somme de colloques et de formations tous azimuts proposée sur le marché. Pourtant, bien au-delà d’un engouement circonstanciel, la fonction de coordination répond aux nouvelles exigences d’une mutation d’envergure des secteurs sanitaire, social et médico-social. Loin de bricolages envisagés ici ou là pour pallier d’éventuelles insuffisances organisationnelles, la coordination s’affirme comme une fonction à part entière et un job à temps plein.

Encore faut-il s’extraire d’une possible confusion tant le terme est générique : que s’agit-il de coordonner ? Cet article s’intéresse quant à lui à la « coordination de parcours », celui de personnes bénéficiaires de prestations sociales, médico-sociales ou encore sanitaires. Il présente les enjeux, le positionnement, les missions et les tâches, ainsi que les compétences inhérents à cette nouvelle fonction. Il interpelle également les opérateurs comme la puissance publique (qui a jusque là soigneusement botté en touche) concernant la reconnaissance statutaire de ces nouveaux professionnels…

 

icone PDFLire la suite de l'article