Jean-René Loubat
Jean-René LOUBAT, psychosociologue, docteur en sciences humaines, est consultant et formateur libéral auprès des institutions sanitaires, sociales et médico-sociales.

Il a été enseignant aux Facultés Catholiques de Lyon, conseiller pédagogique à l'INFIP, chargé de cours en Sciences de l'Éducation (Lyon II), conseiller technique au CREAI Rhône-Alpes, formateur à l'Institut de Formation des Cadres de Santé de l'Hôpital du Vinatier de Lyon, conférencier en Sciences Sociales à l'École de Management de Lyon, ainsi que dans diverses écoles de travail social.

Il a produit divers ouvrages personnels, comme Élaborer son projet d'établissement, Penser le management, etc. et contribué à de nombreux ouvrages collectifs. Il écrit également des ouvrages d’aventures pour la jeunesse.

  Dernière parution

Les chefs de service à l’épreuve du changement
Sous la direction de Jean-Pierre GIRARD, Isabelle MÉRY, Hakima MOUNIR. Paru en juin 2015, 320 pages, 2è édition, Dunod.

+ d'info

Accompagner le changement des institutions & des hommes
accueil

En ce début de XXIe siècle, les secteurs de la santé et de la solidarité sont en train de vivre une mutation radicale : qu'il s'agisse de faire converger les pratiques européennes, de mieux s'intégrer dans le droit commun (mainstreaming) et dans des modes de fonctionnement toujours plus professionnels, de mettre en place des dispositifs innovants répondant davantage aux souhaits de promotion personnelle et de participation sociale des populations bénéficiaires (vie indépendante, vie affective et sexuelle, accès à la culture, etc.), de se doter d'une nouvelle déontologie plus rigoureuse, de répondre à de nouvelles problématiques comme le délitement du lien social, l'accroissement des situations de dépendance, la montée des incivilités, du mal-vivre et de l'exclusion, mais aussi à de nouveaux publics et de nouvelles situations.

Dans un contexte où les besoins augmentent plus vite que les ressources, les exigences de gestion et de contrôle se font plus serrées et il est ainsi demandé aux opérateurs de « faire mieux avec moins », d'accroître la lisibilité et la traçabilité de leurs prestations et de leurs modes opératoires, de mutualiser et d'optimiser leurs ressources grâce à de nouvelles organisations (plates-formes de services), de nouveaux partenariats sur des territoires donnés.

Afin de relever ces défis systémiques, les opérateurs à vocation sanitaire, médico-sociale ou sociale, doivent faire face à de nombreux changements, voire amorcer de rapides conversions, couvrir de nouveaux besoins et diversifier leurs réponses, opérer davantage en partenariat et en réseaux, personnaliser, coordonner et évaluer leurs actions et leurs projets, développer une démarche-qualité, se doter d'outils managériaux plus conséquents, valoriser et mieux communiquer leur savoir-faire et leurs résultats, proposer des innovations alternatives.

■   Quelles formes prendront les services de demain en matière de santé et de solidarité ? Quels seront les nouveaux profils de leurs praticiens ?

■   Vers quelles nouvelles pratiques professionnelles se dirige-t-on : coaching social, services de coordination de parcours et de projets personnalisés, case management, action à domicile généralisée, télé-accompagnement et télémédecine, formation parentale, etc. ?

■ Comment associer les bénéficiaires et leurs proches à tous ces bouleversements ?

■   Comment élaborer de nouveaux projets ? Comment créer et mobiliser une identité et une culture d'entreprise ? Comment repenser la fonction essentielle de l'encadrement ? Comment développer une politique de qualité et une indispensable réflexion prospective ?

     Telles sont les problématiques auxquelles nous devons nous confronter ensemble. »